La Meynard - CHU de Fort de France à FORT DE FRANCE |

coordonnees

La Meynard - CHU de Fort de France
La Meynard
97261 FORT DE FRANCE
France
Voir le numéro
05 96 55 20 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
28
Lits hopital jour SSR : 
10

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une accélération remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent se reposer sur l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les dépenses relatives à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées nettement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère ressource locale destinée aux seniors de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette aide, sont toujours capables de continuer à réaliser les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas allouée selon des ressources de la personne âgée, il reste tout de même à payer une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement dispose de l’ensemble des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre inscription.
Chaque établissement a des caractéristique dédiées. Retrouvez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez également connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins apportés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en termes de maintien du lien social et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.