Hôpital Privé Nord Parisien à SARCELLES | Val-d'Oise

coordonnees

Hôpital Privé Nord Parisien à SARCELLES | Val-d'Oise
3 boulevard de Lattre de Tassigny
95200 SARCELLES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Les aides apportées aux personnes dépendantes proviennent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de différentes solutions telles que l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie). Elles jouissent d'un accompagnement familial et d’une solidarité collective.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, est en passe de attester d' une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante est voué à notablement diminuer, réduisant par conséquent l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles également, vouées à être modifiées, et résulteront particulièrement de ses conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère ressource locale réservée aux seniors de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, via cette aide, sont toujours capables de continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas attribuée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste cependant à verser une partie variable qui dépend des revenus du foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Attention cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, environ 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Pour mieux garantir l'intégration de l’un de vos proches au sein d'un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Retrouvez les informations importantes relatives aux spécificités de la structure. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des précisions concernant les professionnels de santé en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant la vie au sein de l’établissement.