Centre Hospitalier René Dubos à PONTOISE | Val-d'Oise

coordonnees

Centre Hospitalier René Dubos à PONTOISE | Val-d'Oise
6 avenue de l'Ile de France
95300 PONTOISE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
40
Lits hopital jour SSR : 
5

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France lors des vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation significative du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien découlant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. En outre, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement croître, selon les conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), plus importante aide financière versée par le département, donne la possibilité aux personnes en situation de dépendance, de soixante ans et plus, de pouvoir percevoir une allocation leur permettant de vivre décemment quotidiennement. Si toutefois l’APA ne nécessite aucune condition de revenus, la personne âgée reste redevable d’une partie en fonction de ses revenus.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, de même.

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des informations à votre disposition pour vous permettre d'anticiper idéalement votre entrée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel médical présent dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant le quotidien au sein de l’établissement.