Centre Hospitalier de Gonesse à GONESSE | Val-d'Oise

coordonnees

Centre Hospitalier de Gonesse à GONESSE | Val-d'Oise
25 rue Bernard Février
95503 GONESSE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
44
Lits hopital jour SSR : 
10

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait diminuer en raison du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. En outre, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation requiert une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. En revanche, la partie restant au dépens du bénéficiaire est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’APA, de même.

De manière à bien préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, voici, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Voici donc les informations importantes relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des précisions concernant les professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée assure plusieurs services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos interrogations.