Hôpital Paul Brousse - AP-HP à VILLEJUIF | Val-de-Marne

coordonnees

Hôpital Paul Brousse - AP-HP à VILLEJUIF | Val-de-Marne
12 avenue Paul Vaillant Couturier
94804 VILLEJUIF
France
Voir le numéro
01 45 59 30 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
220
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après aux études de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française lors des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une croissance remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance découlant des proches pourrait diminuer compte tenu du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre croissant de personnes âgées en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais au titre de l'APA sont censées nettement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de ressources. Par contre, la part restant à la charge de la personne est fortement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations disponibles avec pour objectif de vous aider dans la préparation de votre accueil ou celui d’un de vos parents dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement a des spécificités propres. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez aussi connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Restauration, loisirs, prestations : découvrez les services dispensés et les moyens de locomotion pour accéder à chaque EHPAD ou maison de retraite.