Les Hôpitaux de Saint Maurice à SAINT MAURICE | Val-de-Marne

coordonnees

Les Hôpitaux de Saint  Maurice à SAINT MAURICE | Val-de-Marne
12 - 14 rue du Val d'Osne
94415 ST MAURICE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
258
Lits hopital jour SSR : 
100

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les frais au titre de l'APA devraient sérieusement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont le statut demande une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. Par contre, la part demeurant au dépens de la personne est directement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’APA).

En vue de mieux préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos parents proches au sein d'une structure spécialisée, voici, sur cette fiche, toutes les informations importantes, si disponibles.
Chaque établissement a des spécificités dédiées. Retrouvez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel médical présent dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement spécialisé assure un certain nombre de services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos interrogations.