Institut médical de Romainville à ROMAINVILLE | Seine-Saint-Denis

coordonnees

Institut médical de Romainville à ROMAINVILLE | Seine-Saint-Denis
140 rue Paul de Kock
93063 ROMAINVILLE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
126
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes en situation de dépendance liée au vieillissement de la population.
Les aides apportées aux personnes dépendantes proviennent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de différentes solutions telles que l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie). Elles jouissent d'un accompagnement familial et d’une aide collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide provenant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient sérieusement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut demande une assistance pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de revenus. Par contre, la part restant au dépens de la personne est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Il demeure ensuite un accompagnement destiné à financer l’accueil en structure spécialisée pour personnes en perte d’autonomie, si les ressources de la personne concernée et de ses proches sont insuffisantes : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), assistance qui peut faire l’objet d’un recours sur succession.
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche, l'ensemble des précisions disponibles dans l'optique de vous aider à anticiper votre accueil ou celui d’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Sont donc énoncées ici les informations importantes liées aux spécificités de l’établissement. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des précisions concernant les professionnels de santé en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée propose quelques services et prestations aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos interrogations.