Clinique des Platanes à EPINAY SUR SEINE | Seine-Saint-Denis

coordonnees

Clinique des Platanes à EPINAY SUR SEINE | Seine-Saint-Denis
25 rue du Commandant Louis Bouchet
93800 EPINAY SUR SEINE
France
Voir le numéro
01 49 21 89 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
80
Lits hopital jour SSR : 
10

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après au rapport de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française au cours des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une accélération perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Les aides proposées aux personnes en perte d'autonomie émanent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de différentes solutions telles que l'APA. Elles bénéficient d'un accompagnement familial et d’une solidarité collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale prestation départementale versée aux personnes âgées d'au moins 60 ans, estimées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, peuvent continuer à réaliser les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas allouée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste tout de même à verser une partie variable déterminée en fonction des ressources du foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession.
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir également l’APA).

De manière à bien préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Retrouvez les informations pratiques liées aux spécificités de l’établissement. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations à propos des praticiens en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations utiles concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.