Clinique du Pré Saint Gervais à LE PRE SAINT GERVAIS | Seine-Saint-Denis

coordonnees

Clinique du Pré Saint Gervais à LE PRE SAINT GERVAIS | Seine-Saint-Denis
10 rue Simonnot
93061 LE PRE ST GERVAIS
France
Voir le numéro
0 826 96 32 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
156
Lits hopital jour SSR : 
10

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique mènera à une augmentation du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux forces actives pour assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. En outre, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont le statut demande une assistance pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Par contre, la partie restant au dépens de la personne est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

De manière à bien préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches au sein d'une structure spécialisée, voici, sur cette fiche, l'ensemble des informations importantes, si disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques liées aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des informations concernant le personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure assure plusieurs services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.