Clinique du Grand Stade à SAINT DENIS | Seine-Saint-Denis

coordonnees

Clinique du Grand Stade à SAINT DENIS | Seine-Saint-Denis
130 rue Danielle Casanova
93066 ST DENIS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
75
Lits hopital jour SSR : 
20

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique conduira à une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut appelle à une aide pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toujours est-il, la part restant au dépens du bénéficiaire est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont recours à l’APA, également.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement transmet l’ensemble des informations que vous recherchez pour bien préparer votre inscription.
Chaque établissement a des caractéristiques propres. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement spécialisé assure plusieurs services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à favoriser la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos interrogations.