Centre Hospitalier de Saint Denis à SAINT DENIS | Seine-Saint-Denis

coordonnees

Centre Hospitalier de Saint Denis à SAINT DENIS | Seine-Saint-Denis
2 rue du Dr Pierre Delafontaine
93205 ST DENIS
France
Voir le numéro
01 42 35 61 40

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
109
Lits hopital jour SSR : 
7

Si on se base sur les rapports de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance est censé augmenter dans les deux prochaines décennies, compte tenu particulièrement du vieillissement de la population en France. Même si la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques pour assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien émanant des proches est susceptible de diminuer compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les dépenses relatives à l'APA sont censées nettement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut appelle à une aide pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la part restant au dépens de la personne est directement impactée par les revenus de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement adapté pour personnes âgées. Une remarque cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, voici, sur cette fiche, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Découvrez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quels sont les services et activités proposés en matière de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs, les moyens de transport et la localisation de l’établissement.