Clinique de la Défense à NANTERRE | Hauts-de-Seine

coordonnees

Clinique de la Défense à NANTERRE | Hauts-de-Seine
16 boulevard Emile Zola
92000 NANTERRE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
63
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après aux études de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française lors des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Les aides avancées aux personnes en situation de dépendance émanent aujourd’hui de leurs proches et de diverses offres comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles disposent d’une solidarité familiale et d’une mobilisation collective.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, va connaître une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à considérablement diminuer, amoindrissant par conséquent le poids de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l'APA seront, elles également, destinées à changer, et dépendront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut demande une assistance pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. Par contre, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement répercuté par les revenus de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans un établissement adapté pour personnes âgées. Une remarque toutefois, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont accès à l’APA, de même.

En vue de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos parents proches dans un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de caractéristique dédiées. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins dispensés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations utiles concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.