Fondation Paul Parquet à NEUILLY SUR SEINE | Hauts-de-Seine

coordonnees

Fondation Paul Parquet à NEUILLY SUR SEINE | Hauts-de-Seine
41 boulevard Paul Emile Victor
92200 NEUILLY SUR SEINE
France
Voir le numéro
01 46 24 97 28

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
36
Lits hopital jour SSR : 
20

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent se reposer sur l'impulsion de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'APA devraient fortement croître, selon les conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale aide locale versée aux personnes âgées de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, via cette allocation, sont toujours capables de continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas versée selon des pensions de la personne âgée, il reste cependant à payer une partie variable qui dépend des ressources du foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans un établissement pour personnes âgées. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, près de 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez dans cette catégorie, l'ensemble des informations que nous avons avec pour objectif de vous aider à préparer votre entrée ou celle d’un de vos parents dans une structure spécialisée.
Voici donc les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des détails concernant le personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé propose quelques services et prestations aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos requêtes.