Korian La Marette à SACLAS | Essonne

coordonnees

Korian La Marette à SACLAS | Essonne
Rue du Creux de la Borne
91690 SACLAS
France
Voir le numéro
01 60 80 73 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
90
Lits hopital jour SSR : 
0

Les estimations de l’INSEE sont sans appel et interpellent. Dans un avenir proche,, la mutation démographique de la population nous confrontera, à une hausse significative du nombre de personnes âgées en situation de dépendance. En augmentant de 400 000 environ, elles devraient être 1 200 000 en 2040.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l'assistance provenant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient nettement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première ressource locale réservée aux seniors d'au moins 60 ans, estimées en perte d’autonomie et qui, via cette aide, sont aptes à continuer à réaliser les actes quotidiens. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas versée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste tout de même à régler une partie variable définie à partir des revenus du foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide permet au bénéficiaire d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche, l'intégralité des informations disponibles avec pour objectif de vous aider à préparer votre accueil ou celui d’un de vos parents dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations importantes liées aux spécificités de l’établissement. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations concernant le personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement assure quelques services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos interrogations.