Korian L'Observatoire à JUVISY SUR ORGE | Essonne

coordonnees

Korian L'Observatoire à JUVISY SUR ORGE | Essonne
33 avenue de la Cour de France
91260 JUVISY SUR ORGE
France
Voir le numéro
01 69 84 67 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
83
Lits hopital jour SSR : 
11

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, le soutien provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer à cause du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors dépendants. En outre, les dépenses incombant à l'APA sont censées foncièrement changer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation demande une aide pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la part demeurant au dépens de la personne est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière permet à la personne concernée d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, de même.

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans une structure spécialisée, voici, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Retrouvez les informations importantes liées aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations concernant les praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure un certain nombre de services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos interrogations.