Centre Hospitalier Manhès à FLEURY MEROGIS | Essonne

coordonnees

Centre Hospitalier Manhès à FLEURY MEROGIS | Essonne
8 rue Roger Clavier
91700 FLEURY MEROGIS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
37
Lits hopital jour SSR : 
15

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la France au cours des vingt prochaines années, si toutefois l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. En outre, les frais au titre de l'APA devraient foncièrement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont la situation demande une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. Par contre, la partie restant au dépens du bénéficiaire est directement impactée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches envisagez d'intégrer un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée ? Cette fiche dispense l'intégralité des indications requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Chaque établissement a des spécificités propres. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès pour aller à l’établissement, découvrez les informations pratiques concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.