Centre Hospitalier Sud Francilien - Site Albert Calmette à YERRES | Essonne

coordonnees

Centre Hospitalier Sud Francilien - Site Albert Calmette à YERRES | Essonne
1 rue de la Grange
91330 YERRES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, d'après aux études de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France au cours des vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une accélération significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l'assistance émanant de l’entourage familial pourrait diminuer en raison du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient foncièrement changer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont le statut demande une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la partie restant au dépens du bénéficiaire est directement influencée par les revenus de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement adapté pour seniors. Attention cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Nombre de chambres simples et/ou doubles, superficie des chambres, personnel présents selon les soins (médecins, aides soignant(e)s, ergothérapeute, psychomotricien ou encore les unités de soins spécialisées faisant partie de la structure : vous retrouverez, en détail, tous les renseignements importants sur l’établissement.
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments utiles concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.