Centre Hospitalier Ariège Couserans à SAINT LIZIER | Ariège

coordonnees

Centre Hospitalier Ariège Couserans à SAINT LIZIER | Ariège
Site de Rozès
09190 ST LIZIER
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
50
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Les rapports de l’INSEE sont remarquables et interpellent. Dans un avenir proche, en France, le vieillissement de la population mènera, à une augmentation notoire du nombre de personnes âgées en situation de dépendance. De 800 000 aujourd’hui, elles devraient être 1 200 000 en 2040.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien provenant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors dépendants. De plus, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées nettement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation implique une aide pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toutefois, la partie demeurant à la charge de la personne est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’APA).

Dans l'optique de bien garantir l’arrivée de l’un de vos proches au sein d'un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations importantes, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement spécialisé propose un certain nombre de services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à entretenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos questions.