Centre Hospitalier Intercommunal Emile Durkheim - Site de Golbey à GOLBEY | Vosges

coordonnees

Centre Hospitalier Intercommunal Emile Durkheim - Site de Golbey  à GOLBEY | Vosges
13 rue Eugène Lutherer
88209 GOLBEY
France
Voir le numéro
03 29 68 70 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
105
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

L'association de ces deux types d'aides, va connaître un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne dépendante devrait considérablement baisser, réduisant alors l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l'APA seront, elles aussi, amenées à évoluer, et dépendront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une assistance pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toutefois, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est fortement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Dernière prestation : les aides ménagères versées par le Conseil départemental. Le nombre de prestations qui sont accordées ne correspond pas tout à fait au nombre de bénéficiaires : par exemple, près de 80 % des bénéficiaires de l'Aide sociale à l’hébergement en France perçoivent également l’APA.

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'intégralité des précisions que nous avons afin de vous aider dans la préparation de votre entrée ou celle d’un de vos parents dans une structure spécialisée.
Chaque établissement dispose de spécificités dédiées. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel évoluant dans l'établissement selon les soins dispensés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement propose un certain nombre de services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.