Hôpital Intercommunal du Haut Limousin à BELLAC | Haute-Vienne

coordonnees

Hôpital Intercommunal du Haut Limousin à BELLAC | Haute-Vienne
4 avenue Charles de Gaulle
87300 BELLAC
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance est voué à sensiblement baisser, allégeant par conséquent l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, vouées à être modifiées, et résulteront essentiellement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de revenus. En revanche, la partie restant à la charge de la personne est directement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide permet au bénéficiaire d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre de prestations attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Chaque établissement a des spécificités précises. Découvrez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins proposés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement spécialisé assure un certain nombre de services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos requêtes.