Centre Hospitalier Départemental Vendée - Site de Luçon à LUCON | Vendée

coordonnees

Centre Hospitalier Départemental Vendée - Site de Luçon à LUCON | Vendée
41 rue Henry Renaud
85407 LUCON
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
91
Lits hopital jour SSR : 
9

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la France lors des deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération remarquable du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance émanant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de seniors en situation de dépendance. En outre, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient nettement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale ressource locale réservée aux seniors d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette aide, peuvent continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas versée selon des ressources de la personne âgée, il reste encore à payer une partie variable définie à partir des ressources du foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches envisagez d'intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement propose l'intégralité des informations nécessaires à la bonne préparation à votre entrée.
Retrouvez les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement assure quelques services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos requêtes.