Clinique Saint Charles à LA ROCHE SUR YON | Vendée

coordonnees

Clinique Saint Charles à LA ROCHE SUR YON | Vendée
11 boulevard René Levesque
85016 LA ROCHE SUR YON
France
Voir le numéro
02 51 44 44 44

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
24
Lits hopital jour SSR : 
4

Listes des événements

Les rapports de l’INSEE sont remarquables et interpellent. Dans un avenir proche, en France, le vieillissement de la population mènera, à une augmentation notoire du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie dans le pays. De 800 000 aujourd’hui, elles devraient être 1 200 000 d'ici 2040.
La prise en charge des personnes dépendantes dépend de 2 types de soutien : l'implication émanant des parents ou enfants, mais également la cohésion collective qui se traduit par des pensions comme l'APA par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l’aide découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. En outre, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de ressources. En revanche, la partie restant à la charge de la personne est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement adapté pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, environ 80 % des allocataires obtenant l’ASH touchent aussi l’APA).

En vue de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, voici, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Retrouvez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans l'établissement selon les soins apportés : infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès à l’établissement, découvrez les informations utiles concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.