Centre de Rééducation Fonctionnelle du Bessillon à DRAGUIGNAN | Var

coordonnees

Centre de Rééducation Fonctionnelle du Bessillon à DRAGUIGNAN | Var
Avenue de Verdun
83300 DRAGUIGNAN
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
64
Lits hopital jour SSR : 
16

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon les études de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l'assistance découlant des proches est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre croissant de seniors dépendants. En outre, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient fortement changer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la partie restant à la charge de la personne est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont accès à l’APA, de même.

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition pour vous aider à aborder au mieux votre arrivée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions à propos des professionnels de santé en place, selon les soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, restauration, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les éléments pratiques concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.