Institut Helio Marin de la Côte d'Azur à HYERES | Var

coordonnees

Institut Helio Marin de la Côte d'Azur à HYERES | Var
590 boulevard de la Marine
83407 HYERES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
140
Lits hopital jour SSR : 
16

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une accélération significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA.

L'association de ces deux types d'aides, est en passe de attester d' un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à sensiblement diminuer, allégeant alors l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, vouées à changer, et résulteront particulièrement de ses conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère pension locale versée aux seniors d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas versée selon des ressources de la personne âgée, il reste cependant à acquitter une partie variable qui dépend des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide financière permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession.
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas identique au nombre de prestations attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’APA, de même.

Vous ou l’un de vos proches êtes sur le point d'intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche établissement transmet l'intégralité des renseignements requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Retrouvez les informations importantes liées aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails concernant les praticiens en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les informations utiles concernant la vie quotidienne de l’établissement.