Etablissement public de santé - Hôpital Turenne à NEGREPELISSE | Tarn-et-Garonne

coordonnees

Etablissement public de santé - Hôpital Turenne  à NEGREPELISSE | Tarn-et-Garonne
335 rue des Fossés
82800 NEGREPELISSE
France
Voir le numéro
05 63 25 02 50

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
33
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans quelques années, en France, le vieillissement démographique mènera à une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : bien que la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent se reposer sur l'impulsion de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l'assistance émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les frais relatifs à l'APA devraient foncièrement évoluer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut requiert une assistance pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. En revanche, la part restant au dépens du bénéficiaire est directement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Concernant les aides ménagères débloquées par le département, le nombre de prestations accordées n'est pas le même que le nombre d'allocataires : en France, environ 80 % des personnes percevant l’ASH touchent également l’APA.

En vue de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos parents proches dans un établissement spécialisé, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Nombre de chambres simples et/ou doubles, superficie des chambres, professionnels de santé à disposition selon la nature des soins (médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien ou encore les unités de soins spécialisées qui composent l'établissement : vous retrouvereztous les renseignements caractéristiques de la structure médicalisée.
Chaque établissement spécialisé propose quelques services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.