Centre Hospitalier Castelsarrasin - Moissac à CASTELSARRASIN | Tarn-et-Garonne

coordonnees

Centre Hospitalier Castelsarrasin - Moissac  | Tarn-et-Garonne
72 rue de la Mouline
82100 CASTELSARRASIN
France
Voir le numéro
05 63 32 88 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
36
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que l'espérance de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de de moitié plus d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent compter sur l’association de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

L'association de ces deux types d'aides, va attester d' une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne dépendante est voué à sérieusement diminuer, allégeant par conséquent l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l'APA seront, elles également, vouées à évoluer, et résulteront essentiellement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une assistance pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toutefois, la partie restant à la charge de la personne est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, près de 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

En vue de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos parents proches dans une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en termes de vie sociale et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.