Centre Saint Victor - CHU d'Amiens à AMIENS | Somme

coordonnees

Centre Saint Victor - CHU d'Amiens à AMIENS | Somme
354 boulevard de Beauvillé
80054 AMIENS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Si on se base sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé connaître une augmentation remarquée dans les 20 prochaines années, en raison notamment du vieillissement de la population en France. Même si la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se stabilise, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à attester d' un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance est voué à sensiblement décliner, réduisant alors l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA seront, elles aussi, destinées à évoluer, et dépendront principalement de ses conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère aide départementale réservée aux seniors d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, peuvent continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas versée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste cependant à payer une partie variable définie à partir des revenus du foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche, toutes les précisions que nous avons afin de vous aider à préparer votre entrée ou celle d’un de vos parents dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de spécificités dédiées. Retrouvez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel présent dans la structure selon les soins dispensés : infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque structure spécialisée propose plusieurs services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos interrogations.