Centre Hospitalier Intercommunal de la Baie de Somme à SAINT VALERY SUR SOMME | Somme

coordonnees

Centre Hospitalier Intercommunal de la Baie de Somme à SAINT VALERY SUR SOMME | Somme
33 quai du Romerel
80230 ST VALERY SUR SOMME
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
57
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Les rapports de l’INSEE sont remarquables et interpellent. Dans quelques années,, la mutation démographique de la population amènera, à une augmentation manifeste du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie dans le pays. En augmentant de 400 000 environ, elles devraient être 1 200 000 dans 20 ans environ.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien émanant des proches est susceptible de diminuer à cause du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient fortement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toutefois, la partie demeurant à la charge de la personne est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Il demeure aussi une aide destinée à financer l’accueil en structure spécialisée pour personnes dépendantes, si les revenus de la personne en question et de ses proches sont insuffisantes : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), aide qui peut être soumis à un recours sur succession.
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des renseignements à votre disposition pour vous aider à anticiper de la meilleure manière votre arrivée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos des praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Vous vous posez des questions sur la vie dans chaque établissement en matière d’activités, de loisirs, de restauration ? Retrouvez l'ensemble des services proposés, les loisirs, les différentes prestations, les moyens de transport pour se rendre à l'adresse de l'établissement, et la vie sociale sur notre site.