Centre de Rééducation Fonctionnelle Le Grand Feu à NIORT | Deux-Sèvres

coordonnees

Centre de Rééducation Fonctionnelle Le Grand Feu à NIORT | Deux-Sèvres
74 rue de la Verrerie
79011 NIORT
France
Voir le numéro
05 49 32 39 39

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
100
Lits hopital jour SSR : 
33

Listes des événements

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la France pendant les vingt prochaines années, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation remarquable du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
La bonne prise en charge des personnes dépendantes relève des actions mutuelles des proches et des professionnels aidants, dans ce que l’on peut définir comme solidarité familiale. Mais aussi d’une solidarité collective qui se matérialise par des aides financières, telles que l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer à cause du nombre trop faible de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. En outre, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement changer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont le statut implique une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie restant à la charge de la personne est intimement impactée par les revenus de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure pour seniors. Une remarque toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

En vue de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos proches dans une structure spécialisée, voici, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des précisions concernant le personnel en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quels sont les services et activités proposés en termes de maintien du lien social et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions à propose de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.