Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy - St Germain en Laye à SAINT GERMAIN EN LAYE | Yvelines

coordonnees

Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy - St Germain en Laye à SAINT GERMAIN EN LAYE | Yvelines
20 rue Armagis
78101 ST GERMAIN EN LAYE
France
Voir le numéro
01 39 27 40 50

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : bien que l'espérance de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de 50% d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
La prise en charge des personnes de la dépendance est caractérisée par 2 types de soutien : l’aide venant de la famille, mais aussi la cohésion collective qui se traduit par des solutions telles que l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance provenant des proches est susceptible de décliner à cause du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées sérieusement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toujours est-il, la part restant à la charge du bénéficiaire est directement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche dispose de l'intégralité des renseignements requises pour la bonne préparation à votre inscription.
Sont donc énoncées ici les informations importantes liées aux caractéristiques de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos des professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé propose plusieurs services et prestations aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos interrogations.