Hôpital Jacques Monod - Centre Hospitalier Le Havre à MONTIVILLIERS | Seine-Maritime

coordonnees

Hôpital Jacques Monod - Centre Hospitalier Le Havre à MONTIVILLIERS | Seine-Maritime
29 rue Pierre Mendes France
76290 MONTIVILLIERS
France
Voir le numéro
02 32 73 32 32

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
17
Lits hopital jour SSR : 
5

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
La prise en charge des personnes de la dépendance se matérialise par deux éléments : l’aide venant de l’entourage familial, mais également l'entraide collective qui se traduit par des solutions comme l'APA par exemple.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, est en passe de faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à sensiblement baisser, réduisant alors l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, vouées à être modifiées, et résulteront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une assistance pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de ressources. Par contre, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est directement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont limitées. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'une structure spécialisée, voici, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure quelques services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.