Hôpital de La Croix Rouge à BOIS GUILLAUME | Seine-Maritime

coordonnees

Hôpital de La Croix Rouge à BOIS GUILLAUME | Seine-Maritime
Chemin de La Bretèque
76233 BOIS GUILLAUME
France
Voir le numéro
02 35 59 40 28

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
54
Lits hopital jour SSR : 
15

Listes des événements

Dans quelques années, le vieillissement démographique en France se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l’aide provenant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. De plus, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient fortement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toujours est-il, la part demeurant au dépens de la personne est intimement influencée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans une structure pour personnes âgées. Une remarque cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Retrouvez dans cette catégorie, l'intégralité des précisions disponibles pour vous aider à anticiper votre entrée ou celle d’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de spécificités précises. Découvrez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins apportés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Quels sont les services et activités proposés en matière de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie tente de répondre à vos questions concernant la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.