Hôpital de Gournay en Bray à GOURNAY EN BRAY | Seine-Maritime

coordonnees

Hôpital de Gournay en Bray à GOURNAY EN BRAY | Seine-Maritime
30 avenue 1ère Armée Française
76312 GOURNAY EN BRAY
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
26
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l'assistance découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer à cause du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors dépendants. De plus, les frais incombant à l'APA pourraient foncièrement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à conditions de revenus. Toutefois, la partie restant à la charge de la personne est directement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession.
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée ? Cette fiche établissement propose l'intégralité des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre entrée.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Découvrez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure propose plusieurs services et prestations aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.