Centre de Réducation Fonctionnelle La Châtaigneraie à PARIS | Paris

coordonnees

Centre de Réducation Fonctionnelle La Châtaigneraie à PARIS | Paris
48 rue de La Convention
75015 PARIS
France
Voir le numéro
01 45 78 25 61

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
0
Lits hopital jour SSR : 
83

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France se traduira par une augmentation du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée en situation de dépendance devrait notablement diminuer, allégeant par conséquent l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, amenées à évoluer, et résulteront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut appelle à une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la partie demeurant à la charge de la personne est directement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Dans l'optique de bien garantir l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Voici donc les informations importantes liées aux spécificités de l’établissement. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des précisions concernant les praticiens en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en termes de vie sociale et de loisirs dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à toutes vos questions concernant la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.