Hôpital Privé des Peupliers à PARIS | Paris

coordonnees

Hôpital Privé des Peupliers à PARIS | Paris
8 place Abbé Georges Hénocque
75013 PARIS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
63
Lits hopital jour SSR : 
15

Découvrez également

Découvrez également

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé croître dans les années à venir, en raison notamment du vieillissement de la population en France. Même si on observe que la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes d'ici 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Les aides apportées aux personnes en perte d'autonomie résultent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de différentes solutions comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles disposent à la fois d’une solidarité familiale et d’une mobilisation collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide provenant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient foncièrement évoluer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut demande une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toujours est-il, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Attention cependant, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Voici donc les informations importantes relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions concernant le personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée assure plusieurs services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos interrogations.