Centre Gallouédec - Pôle Santé Sud à LE MANS | Sarthe

coordonnees

Centre Gallouédec - Pôle Santé Sud à LE MANS | Sarthe
Rue de Guetteloup
72100 LE MANS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR
Lits hopital jour SSR : 
53

Découvrez également

Découvrez également

Si on s'appuie sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance est censé croître dans les années à venir, en raison principalement du vieillissement de la population en France. En supposant que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
La prise en charge des personnes dépendantes dépend de 2 types de soutien : l'implication venant de la famille, mais aussi la solidarité collective qui prend la forme de pensions comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie) par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l'assistance provenant des proches pourrait décliner en raison du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses incombant à l'APA devraient foncièrement changer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une assistance pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toujours est-il, la part restant à la charge du bénéficiaire est fortement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’APA, de même.

Pour mieux garantir l’arrivée de l’un de vos parents proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des précisions concernant les professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure quelques services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos requêtes.