Hôpital François de Daillon à LE LUDE | Sarthe

coordonnees

Hôpital François de Daillon à LE LUDE | Sarthe
70 chemin Les Bichousières
72800 LE LUDE
France
Voir le numéro
02 43 48 48 48

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
40
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France lors des vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance émanant des proches pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. Par ailleurs, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une aide pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la part restant au dépens de la personne est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide permet au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent également l’APA).

Dans l'optique de bien garantir l’arrivée de l’un de vos proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques liées aux caractéristiques de la structure. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations à propos des professionnels de santé en place, selon les soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement propose plusieurs services et prestations aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à entretenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.