Centre Hospitalier Fondation d'Aligre à BOURBON LANCY | Saône-et-Loire

coordonnees

Centre Hospitalier Fondation d'Aligre à BOURBON LANCY | Saône-et-Loire
Allée d'Aligre
71140 BOURBON LANCY
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
26
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de de moitié plus d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait décliner à cause du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les frais au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient nettement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la partie restant au dépens du bénéficiaire est intimement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est toutefois pas le même que le nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Retrouvez dans cette catégorie, l'ensemble des informations que nous avons dans l'optique de vous aider à anticiper votre accueil ou celui d’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Retrouvez les informations pratiques liées aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des détails à propos du personnel en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement assure quelques services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos interrogations.