Pôle gérontologique Lyon Les Charmettes à LYON | Rhône

coordonnees

Pôle gérontologique Lyon Les Charmettes à LYON | Rhône
39 rue de la Viabert
69006 LYON
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance découlant des proches pourrait diminuer en raison du nombre trop faible de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais incombant à l'APA pourraient fortement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut implique une assistance pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Par contre, la part restant à la charge de la personne est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure pour seniors. Une remarque toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont accès à l’APA, également.

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des renseignements à votre disposition pour vous aider à anticiper parfaitement votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques liées aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en termes de maintien du lien social et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à vos questions concernant la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.