Hôpital Intercommunal de Saint Laurent de Chamousset à SAINT LAURENT DE CHAMOUSSET | Rhône

coordonnees

Hôpital Intercommunal de Saint Laurent de Chamousset à SAINT LAURENT DE CHAMOUSSET | Rhône
Le Grand Jardin
69930 ST LAURENT DE CHAMOUSSET
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population se traduira par une augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes : bien que l'espérance de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de de moitié plus d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent compter sur l’association de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, est en passe de faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à sensiblement décliner, réduisant alors l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, amenées à être modifiées, et résulteront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère prestation départementale réservée aux seniors de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, sont toujours capables de continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas allouée selon des ressources de la personne âgée, il reste encore à régler une partie variable déterminée en fonction des ressources du foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide financière permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

De manière à bien préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches au sein d'un établissement spécialisé, nous vous proposons, sur cette fiche, toutes les informations importantes, si disponibles.
Chaque établissement dispose de caractéristique précises. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
En fonction de vos préférences, Essentiel Autonomie vous met à disposition l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, restauration, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.