Centre Hospitalier de Thann à THANN | Haut-Rhin

coordonnees

Centre Hospitalier de Thann à THANN | Haut-Rhin
9 avenue Professeur Fleming
68802 THANN
France
Voir le numéro
03 89 37 71 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
24
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
La prise en charge des personnes de la dépendance est caractérisée par 2 types de soutien : l’aide en provenance de la famille, mais également la cohésion collective qui se traduit par des prestations telles que l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien provenant de l’entourage familial est susceptible de décliner à cause du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de personnes âgées dépendantes. En outre, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient sérieusement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de revenus. En revanche, la partie restant à la charge de la personne est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement pour personnes âgées. Une remarque toutefois, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont recours à l’APA, de même.

Pour mieux garantir l’arrivée de l’un de vos parents proches dans une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des précisions à propos du personnel en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure propose quelques services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.