Hôpital Hautepierre - CHU de Strasbourg à STRASBOURG | Bas-Rhin

coordonnees

Hôpital Hautepierre - CHU de Strasbourg à STRASBOURG | Bas-Rhin
1 avenue Molière
67098 STRASBOURG
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l'augmentation que devrait connaître la population française lors des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une croissance perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l’association de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien découlant des proches pourrait décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les dépenses au titre de l'APA sont censées sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut implique une aide pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la part restant à la charge de la personne est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Concernant les aides ménagères débloquées par le Conseil départemental, le nombre de prestations allouées ne correspond pas au nombre d'allocataires : en France, près de 80 % des personnes bénéficiant de l’ASH touchent également l’APA.

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des informations disponibles afin de préparer de la meilleure manière votre entrée ou celle de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations importantes liées aux spécificités de la structure. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations à propos du personnel en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée assure quelques services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.