Etablissement médical de Liebfrauenthal à GOERSDORF | Bas-Rhin

coordonnees

Etablissement médical de Liebfrauenthal à GOERSDORF | Bas-Rhin
221 Liebfrauenthal
67360 GOERSDORF
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
60
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé croître dans les années à venir, en raison principalement du vieillissement de la population française. En supposant que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie à l’horizon 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Les aides apportées aux personnes dépendantes proviennent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de différentes solutions telles que l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie). Elles bénéficient de la présence d'un entourage familial et d’une solidarité collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l’aide émanant de l’entourage familial pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en situation de dépendance. En outre, les frais relatifs à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient sérieusement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. Par contre, la partie restant au dépens de la personne est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des informations à votre disposition afin de préparer de la meilleure façon votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Voici donc les informations pratiques relatives aux caractéristiques de l’établissement. Sont également proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des informations à propos des praticiens en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement propose un certain nombre de services et prestations aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos questions.