Centre de réadaptation fonctionnelle de Niederbronn à NIEDERBRONN LES BAINS | Bas-Rhin

coordonnees

Centre de réadaptation  fonctionnelle de Niederbronn à NIEDERBRONN LES BAINS | Bas-Rhin
16 rue du Maréchal Leclerc
67110 NIEDERBRONN LES BAINS
France
Voir le numéro
03 88 80 88 80

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
70
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après l’INSEE, de l'augmentation que devrait connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une croissance significative du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, s’apprête à connaître une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior dépendant devrait notablement baisser, amoindrissant alors le poids de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles également, amenées à être modifiées, et relèveront principalement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont le statut demande une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toujours est-il, la partie restant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas identique au nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche établissement dispose de l’ensemble des précisions que vous recherchez pour bien préparer votre entrée.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos du personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en matière de vie sociale et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions à propose de la restauration, les animations et activités, les loisirs proposés, les moyens de transport et la localisation de l’établissement.