Centre Hospitalier d’Obernai à OBERNAI | Bas-Rhin

coordonnees

Centre Hospitalier d’Obernai à OBERNAI | Bas-Rhin
1 Rempart Monseigneur Caspar
67210 OBERNAI
France
Voir le numéro
03 88 95 14 73

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
25
Lits hopital jour SSR : 
0

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la population française lors des deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent compter sur l’association de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien découlant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses au titre de l'APA devraient nettement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la part demeurant au dépens du bénéficiaire est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession..
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, près de 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche dispense l'intégralité des informations requises pour la bonne préparation à votre inscription.
Chaque établissement a des caractéristique dédiées. Découvrez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins proposés : infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure spécialisée assure un certain nombre de services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos questions.