Clinique de soins de suite et de réadaptation Al Sola à MONTBOLO | Pyrénées-Orientales

coordonnees

Clinique de soins de suite et de réadaptation Al Sola à MONTBOLO | Pyrénées-Orientales
Route de Montbolo
66110 MONTBOLO
France
Voir le numéro
04 68 39 05 11

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
53
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : bien que l'espérance de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de de moitié plus d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
La bonne prise en charge des personnes dépendantes est due à des actions combinées des proches et des aidants, dans ce que l’on peut définir comme solidarité familiale. Mais égelement d’une solidarité collective qui se traduit par l'attribution d'aides, telles que l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l’aide découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient fortement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. En revanche, la part restant au dépens de la personne est fortement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide financière permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche, l'ensemble des précisions disponibles afin de vous aider à préparer votre accueil ou celui d’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations importantes relatives aux spécificités de la structure. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions à propos des professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en termes de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions à propose de la restauration, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de transport et la localisation de l’établissement.