Centre Hospitalier de Perpignan à PERPIGNAN | Pyrénées-Orientales

coordonnees

Centre Hospitalier de Perpignan à PERPIGNAN | Pyrénées-Orientales
20 avenue du Languedoc
66046 PERPIGNAN
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
36
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l’aide découlant des proches pourrait décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de personnes âgées dépendantes. En outre, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées sérieusement changer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation nécessite une aide pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à conditions de revenus. Toutefois, la part demeurant à la charge de la personne est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement adapté pour personnes âgées. Une remarque toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations importantes, si elles sont disponibles.
Voici donc les informations importantes liées aux caractéristiques de l’établissement. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos du personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, restauration, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les éléments utiles concernant la vie quotidienne de l’établissement.