Centre médical L'Arbizon à BAGNERES DE BIGORRE | Hautes-Pyrénées

coordonnees

Centre médical L'Arbizon à BAGNERES DE BIGORRE | Hautes-Pyrénées
Domaine de l'Arbizon
65200 BAGNERES DE BIGORRE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
96
Lits hopital jour SSR : 
6

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française au cours des vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance remarquable du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. En effet, l’aide provenant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre croissant de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées nettement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale prestation départementale versée aux seniors d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, avec l'appui de cette allocation, peuvent continuer à réaliser les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas versée en fonction des pensions de la personne âgée, il reste cependant à payer une partie variable définie à partir des revenus du foyer.

Autre prestation : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle est versée par les instances départementales et embarque une partie ou l’intégralité des charges liées à l’hébergement d’une personne âgée en situation de dépendance, si les ressources et celles de ses proches sont limitées.
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'une structure spécialisée, vous trouverez, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristique dédiées. Découvrez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel soignant évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quels sont les services et activités proposés en termes de maintien du lien social et de loisirs dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie répond à vos questions concernant la restauration, les animations et activités, les loisirs, les moyens de transport et la localisation de l’établissement.