Clinique Ormeau Pyrénées à TARBES | Hautes-Pyrénées

coordonnees

Clinique Ormeau Pyrénées à TARBES | Hautes-Pyrénées
28 boulevard du 8 Mai 1945
65000 TARBES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
23
Lits hopital jour SSR : 
12

Découvrez également

Découvrez également

Si on s'appuie sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait connaître une augmentation remarquée dans les années à venir, du fait notamment du vieillissement de la population française. Même sion constate que la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes d'ici 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l'assistance émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. En outre, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie devraient nettement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une aide pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toutefois, la partie demeurant au dépens de la personne est intimement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche établissement dispense l'intégralité des informations requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en termes de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie tente de répondre à toutes vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.