Polyclinique Aguilera à BIARRITZ | Pyrénées-Atlantiques

coordonnees

Polyclinique Aguilera à BIARRITZ | Pyrénées-Atlantiques
21 rue de l'Estagnas
64204 BIARRITZ
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR
Lits hopital jour SSR : 
10

Découvrez également

Découvrez également

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé croître dans les années à venir, compte tenu principalement du vieillissement de la population en France. En supposant que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront dépendantes à l’horizon 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
La prise en charge des personnes de la dépendance est caractérisée par 2 types de soutien : l’aide en provenance de l’entourage familial, mais également la cohésion collective qui se traduit par des solutions comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie) par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l'assistance provenant de l’entourage familial pourrait diminuer en raison du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors dépendants. Par ailleurs, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une assistance pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toujours est-il, la partie demeurant à la charge de la personne est directement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des renseignements à votre disposition pour vous aider à anticiper de la meilleure manière votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Chaque établissement dispose de caractéristique dédiées. Découvrez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins dispensés : infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en matière de vie sociale et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie tente de répondre à vos questions au sujet de la restauration, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.